NATURE ET PASSIONS
BIENVENUE SUR NATURE ET PASSIONS, le forum des passionnés de pêche à la truite et de nature.

Pour accéder à l 'intégralité du forum,vous devez vous enregistrer et vous présenter.

Bonne visite.


Réflexion au sujet de la maille des trui

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Michel11 le Jeu 23 Mar - 18:50

Pour vous faire réfléchir sur ce ce qui a déjà était dit.... un lien très intéressant que m'a fait passer Alph, et qu'il m'a autorisé à mettre sur NP

Comme le dit si bien Alphonse ARIAS je cite : "il n'y a pas pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre"

http://www.latruitecapricieuse.com/modification-de-la-taille-legale-du-canton-de-luchon/

Bonne analyse à tous
avatar

Michel11
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Stephane21 le Jeu 23 Mar - 19:42

Très intéressent et plein de bon sens... 
Quand tout le monde comprendra que toutes les clefs sont dans la nature (à condition de l'écouter), nous aurons faits un grand pas!
avatar

Stephane21
+ de 50 posts
+ de 50 posts

Date d'inscription : 05/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par prichard01 le Jeu 23 Mar - 20:17

une très bonne réflexion pleine de bon sens surtout sur des rivières montagnarde ou le grossissement des truites n'a rien avoir avec les rivière de plaine  Very Happy

_________________
que mes enfants puissent toujours profiter des torrents a l'eau claire


Pascal
avatar

prichard01
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Dadou le Jeu 23 Mar - 21:50

prichard01 a écrit:une très bonne réflexion pleine de bon sens surtout sur des rivières montagnarde ou le grossissement des truites na rien avoir avec les rivière de plaine  Very Happy

EnregistrerEnregistrer
J'ai croisé un pêcheur dimanche dernier, on a discuté 5mn. Il habitait et pêchait à Grenoble avant de s'installer dans le coin. Il me confiait avoir été hyper déçu par la faible densité de truites dans les Monts du Forez sur le secteur de l'AAPPMA que j'ai l'habitude de fréquenter. En Isère il avait l'habitude de toucher, au minimum, une truite par trou. Ici ce n'est pas le cas, loin de là. Pourtant aucun alevinage depuis 1997 et la maille est à 20cm.

_________________
David
avatar

Dadou
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Jeu 23 Mar - 21:51

perso tant qu'il n' y a aucun apport de poisson je m'en moque, franchement 18 ou 20 c'est idem...

sinon chez moi nous ne sommes pas du tout dans ce genre de rivières, la maille est enfin montée à 30 cm soit à peu près trois ans, malheureusement je pense que c'est trop tard les stocks de géniteurs sont trop faibles pour que l'on puisse voir un jour si il y a un effet ou pas.

Enfin j'attends toujours que l'on compare les populations des réserves avec celles des parcours ouverts  à la pêche, à mon sens cela couperait court à toutes discussions, soit la biomasse est la même soit elle est sensiblement différentes.

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Jeu 23 Mar - 22:07

sinon revenons à l'aspect comptable, que doit on compter: le nombre de truites gardées dans une année ou le nombre de truites prises dans une année car là cela change la donne sérieusement.

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Cyril le Jeu 23 Mar - 22:56

Une aussi grande mortalité s'explique comment ? Par quels facteurs ?

Je parle quand la truite atteint déjà une taille qui lui permette de se "défendre" que les truites juvéniles meurt à outrance oui les œufs ok mais après c'est à cause de quoi ?
cormoran, hérons ? Écrevisses ? Pollutions ?

Je suis surpris du pourcentages de décès au fil du temps ou alors j'ai mal compris le texte... .

_________________
La contemplation se révèle infinie lorsque nos yeux se posent sur cette magie.
avatar

Cyril
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 01/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Jeu 23 Mar - 23:08

ce pourcentage est valable en torrent de montagne, en plaine je suis persuadé que c'est nettement différent avec plus de mortalité au départ et moins ensuite

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par pierrot le Ven 24 Mar - 6:52

Michel11 a écrit:Pour vous faire réfléchir sur ce ce qui a déjà était dit.... un lien très intéressant que m'a fait passer Alph, et qu'il m'a autorisé à mettre sur NP

Comme le dit si bien Alphonse ARIAS je cite : "il n'y a pas pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre"

http://www.latruitecapricieuse.com/modification-de-la-taille-legale-du-canton-de-luchon/

Bonne analyse à tous
Merci Michel un sujet très complexe qui donne vraiment a débattre

_________________
avatar

pierrot
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 15/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Sempre Sainté le Ven 24 Mar - 8:50

Salut tout le monde,

Sujet effectivement complexe.
Mais pour moi il est totalement faux de comparer / généraliser.
Des rivières de l'Ain et des rivières de la Loire, ou encore les Pyrénées, tout est différent même si l'on pêche la même espèce de poissons.
La biomasse, la pollution, la capacité du poisson à grossir, se reproduire est totalement différente.
A mon sens c'est à chaque AAPPMA de prendre les décisions pour son secteur.

_________________
Laurent
"La passion fait de nous un peuple sans raison"
avatar

Sempre Sainté
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 04/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par max62 le Ven 24 Mar - 8:55

Salut Michel, si l'on pousse un peu la réflexion, cela voudrait sous entendre également que remettre ses prises à l'eau (ce qui ne veut pas dire de ne pas jouer no-kill), n'a pas grand effet sur la densité de poissons d'une année sur l'autre puisque le taux de mortalité et temps de vie sont relativement courts sur ce genre de cours d'eau...... çà m'intéresse.  


Dernière édition par max62 le Ven 24 Mar - 12:48, édité 2 fois
avatar

max62
+ de 250 posts
+ de 250 posts

Date d'inscription : 29/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Ven 24 Mar - 12:37

suffit d'aller pêcher les no kill lozérien pour comprendre......

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Stephane21 le Ven 24 Mar - 12:55

Je pense surtout qu'il n'y a pas de règles défini... et que chaque parcours devrais avoir une gestion différencier.
avatar

Stephane21
+ de 50 posts
+ de 50 posts

Date d'inscription : 05/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Michel11 le Ven 24 Mar - 13:46

Totalement d'accord avec toi Laurent.

Chaque ruisseau à sa spécificité, je connais des rivières calcaire ou le grossissement est très rapide. D'autres ruisseaux très acides (plantation a outrance de sapins)  comme je l'ai déjà dit ou la croissance est très lente (14.5 cm en 3 ans).

La taille légale de capture doit être adaptée  en fonction de cela.

La moyenne de vie d'une truite est de 4ans et demi environ, et cela dans n'importe quel cours d'eau, la différence de taille n'est du qu'a la qualité de l'eau, de son ph, et par la même à une nourriture plus ou moins abondantes.

Pour certains, je ne veux pas polémiquer, il faut simplement comparer ce qui est comparable....je pêche aussi en Lozère et en Aveyron et là je sais que la maille peut très bien être à 23 et 20cm.....

Pour se rendre compte il suffit de pêcher certaines rivières et ruisseaux (acides) pour voir que l'on prend des truites entre 6cm et 20cm en très grande quantité, et que l'on touche très peu de peu de poisson au delà de 20cm.( certains amis pêcheurs peuvent en témoigner et en particulier Alphonse qui pêche souvent avec moi).

Ce ne sont pas les pêcheurs qui sont en cause, ces lieux sont très peu  fréquentés , étant en gestion patrimoniale(pas d'introduction d'alevins pas d’œuf etc.. depuis 25 ans) et (pas de lâcher de surdensitaire).
Tout simplement peu de truites atteignent cette taille car les autres sont mortes avant (14.5 cm en 3 ans , la moyenne de vie étant de 4 ans et demi, il est facile à comprendre que celles qui dépassent 20cm sont à comparer aux vieux d'un village qui dépassent 90ans....).

ces données sont issues de plusieurs scientifiques en particulier Philippe Barran (pas Dominique)

Quand à la qualité et la quantité  (réussite) de la reproduction étroitement lié au nombre de géniteurs, ce n'est pas tout à fait exact, je croyais moi aussi que plus il y avait des géniteurs , mieux c'était. Eh bien ce n'est pas tout à fait cela, je laisse le soin à ALPh de vous donner quelques explications.

Pour Max 62, tu as tout à fait raison, tu as très bien compris, sur la quantité de truites que tu remets à l'eau, tu ne retrouves que très peu de sujets au dessus de la taille de 20 cm les années suivantes dans ce type de ruisseaux

En conclusion je ne veux pas vous ennuyer plus longtemps.
Il faut que la taille légale de capture soit adaptée à chaque type de ruisseaux, rivières etc..

Au fait pour aporter un peu d'eau claire et de qualité à votre moulin, il est à l'étude dans le 65 pour la future saison de mettre une double maille: prélèvement à partir d'une certaine taille et relâcher au dessus d'une autre taille. Il est vrai que c'est Marc DELACOSTE qui est le scientifique de cette Fédération.....(proche de P BARRAN), ceci explique peut être cela. Quand je pense, que ça fait des années que je souhaite cette choses là..., on me prenait pour un fou, que c'était trop compliqué....
Ce qui est compliqué, c'est ce que l'on veut qui soit compliqué.


Dernière édition par Michel11 le Ven 24 Mar - 13:47, édité 1 fois
avatar

Michel11
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Michel11 le Ven 24 Mar - 13:46

tout a fait d'accord avec toi stephane..
avatar

Michel11
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par max62 le Ven 24 Mar - 14:02

Merci Michel c'est clair, un avis qui devrait satisfaire ou éclairer bien des interrogations.
avatar

max62
+ de 250 posts
+ de 250 posts

Date d'inscription : 29/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Daniel 31 le Ven 24 Mar - 18:58

Merci Michel pour ces éclaircissements objectifs et scientifiques. 
A nous pêcheurs de comprendre enfin que la qualité des eaux est plus importante pour la biomasse
que les prélèvements fait par les pêcheurs quel que soit les tailles et les quotas.
avatar

Daniel 31
+ de 150 posts
+ de 150 posts

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Ven 24 Mar - 19:21

tout à fait d'accord Michel. En ce qui concerne le nombre de géniteurs là aussi cela doit dépendre d'un certain nombre de paramètres.

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Ven 24 Mar - 19:23

pourtant je reste sceptique pour la biomasse cela ne correspond pas à mes observations et malheureusement il n'y a pas d'études valables sur le sujet sur les différents types de cours d'eau.

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Ven 24 Mar - 19:43

La moyenne de vie d'une truite est de 4ans et demi environ,

ça c'est un point important mais encore faut-il analyser car il y a beaucoup de mortalités chez les truitelles donc une moyenne à 4 an et demi signifie que de nombreux poissons atteignent les 6 ans et +.

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Romégier le Ven 24 Mar - 19:48

Après de nombreuses années de bénévolat, j'en arrive à plusieurs constats au sujet de la maille des truites et autres interdiction :
- les règlements sont trop complexes et ne font qu'ennuyer les pêcheurs qui ne sont que très peu responsables de la raréfaction des truites...

- une seule règle devrait s'imposer, limiter le nombre de captures annuel à quelques poissons (sans maille imposée, ni mode de pêche) et obliger la tenue d'un carnet de capture.. Les quotas annuels devant être etablis après vérification des stocks par les gestionnaires...

_________________
Jean-Pierre

Si je n'allais à la pêche que pour prendre du poisson, il y a longtemps que j'aurais arrêté !

Ernest Hemingway
avatar

Romégier
+ de 150 posts
+ de 150 posts

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Cyril le Ven 24 Mar - 20:14

Très bien Michel

Est-ce que les fédè marcheront dans se sens, dans le sens de ton idée jadis citée ? Pour sur il faut montrer l'exemple et si cela marche (délai à voir dans plusieurs années si on peut attendre) d'autres suivront.

Romégier coté chasse c'est un peu se que tu dit, ils ont une sorte de carnet (suivi) en tout cas pour le gros gibiers (n'étant pas chasseurs certains s'exprimeront mieux que moi là dessus).

_________________
La contemplation se révèle infinie lorsque nos yeux se posent sur cette magie.
avatar

Cyril
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 01/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Ven 24 Mar - 20:39

d'accord mais inapplicable . sur notre société privée nous l'avions mis en place il y a déjà 20 ans avec un quotat de 20 truites/an. C'est abandonné depuis 5 ans car le peu de pêcheurs qui reste ramène à peine 5 poissons par an.

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Erg74 le Ven 24 Mar - 21:17

Merci Michel11 pour cet article qui nous eclaire.

_________________
Eric
avatar

Erg74
+ de 500 posts
+ de 500 posts

Date d'inscription : 17/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ARIAS le Sam 25 Mar - 8:18

Nombre de géniteurs et populations de truites à venir
La surface des zones à frayères truites d’un cours d’eau est limitée parce que spécifique, contrairement à d’autres espèces de poissons. Si le stock de géniteurs n’a pas suffisamment de place, les premiers vont certes frayer normalement mais les suivants prendront les mêmes places, détruisant ainsi tout ou partie du frai précédent. Et ainsi de suite, tant qu’il y aura des géniteurs !
Ceci peut être observé par n’importe qui pendant la période du frai. Il est évident que gratter dans un nid où une ponte vient d’être faite n’est pas bénéfique pour cette dernière.

Les études scientifiques sont éloquentes concernant cette « concurrence ».

Voici quelques constats scientifiques et très logiques...
Quand le stock de truites matures est faible ou même très faible car impacté par exemple par une crue d’exception, la concurrence n’existe pas, tant la surface des zones propices pour frayer est disponible. Les frayères ne sont donc pas détruites par d'autres géniteurs...
Il suffit donc qu’il reste quelques géniteurs pour qu’au bout de 3 ans le cours d’eau retrouve ses populations de truites « normales ». Les conditions de bonne repro naturelle : eau et substrat de qualité, que des éclusées n’assèchent pas ou n’emportent pas le frai et qu’une autre grosse crue n’intervienne pas. Et bien sûr que les truites ne soient pas stériles !
D’autres paramètres, longs à développer, interviennent également en faveur que les populations de truites à venir ne sont pas corrélées au nombre de géniteurs…

Concrètement : la grosse crue du 18 juin 2013 a décimé un fort pourcentage de truites adultes, par exemple à Luchon. En 2016, les torrents en gestion patrimoniale avaient retrouvé leur biomasse d’avant crue ! L’AAPPMA qui gère ces cours d’eau le dit, les pêches électriques d'inventaires aussi et perso, j’ai eu confirmation, canne en main…
Aucune intervention humaine n’a eu lieu entre 2013 et aujourd’hui. La réglementation n’a pas été durcie : la maille est resté à 18cm et le quota à 10 !
N’en déplaise aux septiques, pour moi, ceci est sans appel… 

_________________
http://www.pecheur-arias.com/
avatar

ARIAS
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par RV74 le Sam 25 Mar - 10:09

Romégier a écrit:- une seule règle devrait s'imposer, limiter le nombre de captures annuel à quelques poissons (sans maille imposée, ni mode de pêche) et obliger la tenue d'un carnet de capture.. Les quotas annuels devant être établis après vérification des stocks par les gestionnaires...
C'est utopique, déjà les carnets de capture là où ils existent sont peu remplis et impliqueraient plus de contrôles, ne pas imposer de mailles conduirait certains à ramener de la "friture" à la maison.

_________________

René
avatar

RV74
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Sempre Sainté le Sam 25 Mar - 10:28

Je vais redire ce que j'ai déjà dit sur d'autres sujets. 
J'ose croire que l'homme n'est pas si con. 
On instaurerait un permis de pêche avec une sensibilisation / information sur les milieux je suis convaincu qu'on arriverait à ce que les pêcheurs soient un peu plus les gardiens et garants de l'environnement.

_________________
Laurent
"La passion fait de nous un peuple sans raison"
avatar

Sempre Sainté
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 04/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par RV74 le Sam 25 Mar - 10:51

Je suis très étonné aussi par le taux de mortalité très élevé dans cette étude (scientifiquement juste, j'en suis persuadé) mais qui correspond bien à ce cours d'eau ou à ceux similaires de la région. 
Ce qui me conforte à dire que les Tailles Légales de Capture doivent bien être adaptées à chaque région (pour faire simple car il serait impossible de faire respecter une taille selon les cours d'eau) 
Une autre remarque qui m'interpelle c'est qu'à aucun moment on parle de l'âge de maturité de la truite. Normalement une truite est mature à 2 ou 3 ans. Si la truite met 3 ans atteindre la TLC elle n'a des chances de se reproduire que sur une seule année. On sait tous aussi que plus les géniteurs sont gros plus ils pondent d'oeufs, c'est donc aussi important de conserver les poissons de belles tailles.
La double maille est sans doute à ce titre une réponse très intéressante.

_________________

René
avatar

RV74
Equipe N&P
Equipe N&P

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par marcd le Sam 25 Mar - 11:59

max62 a écrit:Salut Michel, si l'on pousse un peu la réflexion, cela voudrait sous entendre également que remettre ses prises à l'eau (ce qui ne veut pas dire de ne pas jouer no-kill), n'a pas grand effet sur la densité de poissons d'une année sur l'autre puisque le taux de mortalité et temps de vie sont relativement courts sur ce genre de cours d'eau...... çà m'intéresse.  
Sauf que ceux que tu prélèves viennent s'ajouter aux stat déjà catastrophiques de la nature... et que tu n'es pas le seul pêcheur du coin je suppose... Very Happy

_________________
Marc 

"Moi, je ne pêche pas le poisson, je pêche l'émotion." (Eddy Zauner)
avatar

marcd
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par max62 le Sam 25 Mar - 12:30

Salut marc, En ce qui concerne les cours que je fréquente, ces dames de souche (doit plus y en avoir ou peu) disons les non bassinées sont peu nombreuses et le prélèvement n'est plus un choix mais un cas de conscience (ce n'est que mon avis)
avatar

max62
+ de 250 posts
+ de 250 posts

Date d'inscription : 29/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par max62 le Sam 25 Mar - 12:35

Cette discussion me plaît, je me régale de vos constats
avatar

max62
+ de 250 posts
+ de 250 posts

Date d'inscription : 29/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Michel11 le Sam 25 Mar - 20:45

Il faudrait pouvoir en parler de vive-voix tant il y a des questions...

Eh bien non Manu, contrairement à ce que tu dis , les pêches électriques le prouvent, des sujets de grandes tailles (ou d'age assez élevé, car il vaut mieux parler d'age)  il n'y en a que très peu.

C'est logique en réfléchissant un peu, très peu de truites vivent au dessus de 4,5 an, comme je l'ai déjà dit c'est pareil pour les humains, au dessus de la moyenne d'age de mortalité humaine il y a très peu de personnes (comptez dan votre village, les vieux de 80ans et plus et puis ceux de 90 et plus et si vous n’êtes pas encore persuadés, ceux de de +de 100 ans).

Pour répondre à Marc, les scientifiques l'ont prouvé, les prélèvement des pêcheurs n'ont aucune influence. Une étude mené sur les Pyrénées a estimé que le panier moyen d'un pêcheur était inférieur à 1 truite. Alph est bien plus au courant que moi sur cette étude.
avatar

Michel11
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Stephane21 le Sam 25 Mar - 21:32

En effet discussion des plus intéressantes est riche d'enseignements...
avatar

Stephane21
+ de 50 posts
+ de 50 posts

Date d'inscription : 05/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par marcd le Dim 26 Mar - 7:22

oui Michel, éternelle discussion dans laquelle on généralisé le cas idéal du petit cours d'eau fonctionnel à tous les cours d'eau de la planète.... comme d'habitude...
Nous ne pêchons pas tous du tout fonctionnel ou du tout foutu.... Alors tant qu'il reste quelque chose à sauver.... Il faut réfléchir.... C'est en tout cas ma conviction la plus profonde... 
Mais je n'ai rien contre le prélèvement des truites remises... surtout s'il reste quelque chose à sauver dans lencoin...


Dernière édition par marcd le Dim 26 Mar - 9:07, édité 2 fois

_________________
Marc 

"Moi, je ne pêche pas le poisson, je pêche l'émotion." (Eddy Zauner)
avatar

marcd
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Dim 26 Mar - 8:49

vivi, hier j'ai pêché sur un parcours ou l'on connaît tous les poissons ou presque, avec quelques truitelles par an, heureusement les truites vivent plus de 4 ans, 8 ans au moins pour certaines qui faisaient 60 en 2013 et qui a été reprise en 2016, ou une autre à 52 en 2015 et 58 en 2017....

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par marcd le Dim 26 Mar - 9:09

Oui Manu. En nokill total en millieu fonctionnel il y a un cycle... les résultat des pêches electriques dépendent de l'etat dans lequel etait le cycle... ca aussi s'est prouvé scientifiquement...

_________________
Marc 

"Moi, je ne pêche pas le poisson, je pêche l'émotion." (Eddy Zauner)
avatar

marcd
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Léo le Dim 26 Mar - 9:18

Salut à tous,

je suis ce débat fort intéressant depuis le début.
Il y a de ça quelques années, une expérience sur un tronçon de rivière en passant à la maille à 18 cm, avait été faite sur la Bourne (38) , à l'époque le président de l'aappma et le technicien de rivière de la FD38 ont voulus tester sur une période de 5 ans et voici ce qu'il en est ressorti après cette essai de  : Maille à 18 cm

_________________
Un vrai secret est un secret gardé pour soi. On fait toujours assez confiance à un ami pour le lui confier, mais lui aura assez confiance en un de ses amis pour en faire de même et ainsi de suite. Ainsi un secret se répand vite.


Mon AAPPMA : Les pêcheurs du Haut Guiers
Mes Blogs :
Truites & Compagnies
Une nymphe pour pêcher
avatar

Léo
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par ignon le Dim 26 Mar - 17:02

ben maille à 18 sur une rivière comme la bourne c'est comment dire......sinon si l''on considère les aléas pur moi une étude sur moins de 10 ans n'a absolument aucun intérêt

_________________
tout cela est sans importance par rapport à la pêche à la truite
avatar

ignon
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par Michel11 le Lun 27 Mar - 13:59

Merci Léo,

Dans cette rivière, la maturité des truites étant à 3ans et mesurant Plus de 27 cm faire cette expérience de baisser la maille à 18 cm est complètement inadaptée et absurde c'est du temps perdu. 

Là où c'est plus adaptée ce sont les ruisseaux où comme je l'ai déjà cité, les truite de 14,5cm sont matures et ont 3 ans (études faites avec le CSP de l'époque, et renouvelées plusieurs années, auxquelles j'ai participé).

Quand aux truites de 8 ans et plus....il en faudrait la preuve....Ca doit être Jeanne CALMAN..je plaisante


De toute façon je n'interviendrais plus sur ce sujet, pour ma part participant chaque année, et depuis longtemps, à plusieurs pêches électriques me permettant de juger. Ayant souvent les pieds dans l'eau ou au bord au moment de la fraie, et (grâce en partie à Alphonse) ayant eu l'avis de spécialistes éclairés et compétent, j'ai mon idée la dessus.

Quand à la difficulté de plusieurs mailles dans le même département, ça se pratique ailleurs, la loi est bien précise la dessus. (on n'est pas plus couillons que les autres)


Dernière édition par Michel11 le Lun 27 Mar - 16:02, édité 1 fois
avatar

Michel11
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Date d'inscription : 01/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexion au sujet de la maille des trui

Message par marcd le Lun 27 Mar - 15:40

Passons l'allusion aux incompétents qui se permettent de l'ouvrir alors qu'ils n'y connaissent rien...
Je fais des fautes d'orthographe mais je sais lire...

Ceci dit, c'est une évidence et il ne faut pas avoir fait bac+10 pour comprendre que comme la croissance de la truite est liée au millieu  si l'on estime qu'il faut mettre une maille, alors elle doit elle aussi être cohérente avec le millieu   et permettant aux truites de se reproduire une fois. Elle est donc évidemment là la solution pour les truites...  une maille par cours d'eau... voir par portion de cours d'eau... 


Pour info la maille peut même éventuellement être fixée au besoin de telle manière qu'un prélèvement règlementaire soit improbable. Par exemple, la loi belge interdit depuis cette année le prélèvement'des truites < 24cm ou supérieures à 50cm.
Une des sociétés que je fréquente (grande rivière, je précise) interdit par son règlement interne le prélèvement de truites < 50cm... sur tout sont linéaire patrimonial (12km). Il s'agit donc dans ce cas d'un patrimonial nokill truite... parcequ'on a parfois tendance à oublier que la truite n'est pas le seul habitant de nos cours d'eau.

_________________
Marc 

"Moi, je ne pêche pas le poisson, je pêche l'émotion." (Eddy Zauner)
avatar

marcd
+ de 1000 posts
+ de 1000 posts

Date d'inscription : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum